AEEA – Création du réseau SAWH (Schools of Architecture World Heritage)

EAAELogoOldKrivky

Unknown

« À l’occasion de son 40e anniversaire, l’AEEA propose de partager et de discuter des activités d’enseignement et de recherche que les écoles européennes ont développées avec des partenaires au-delà des frontières européennes et en particulier dans les pays en développement. Ces expériences témoignent d’une nouvelle vision des relations internationales dans laquelle les étudiants et les enseignants prennent le défi d’un développement plus responsable en ce qui concerne les contextes sociaux et environnementaux locaux, dans l’esprit de la réciprocité et à la maison ou «là-bas».

Grâce à des exemples et des témoignages, nous souhaitons révéler la richesse des expériences et analyser comment elles évoluent progressivement dans la pratique architecturale.
De plus, en profitant du dixième anniversaire du centre historique de Bordeaux en tant que site du patrimoine mondial, l’AEEA explorera comment les écoles d’architecture européennes ont contribué à la préservation des ensembles urbains du patrimoine de l’UNESCO ».

Cette 40ème rencontre a eu lieu du 30 août au 2 septembre 2017. La matinée du 2 septembre a été consacrée à la création d’un réseau «écoles d’architecture et patrimoine mondial ».

Depuis deux ans en effet, des échanges ont été initiés entre écoles européennes, avec James White, architecte fondateur d’une association culturelle (NAOH), qui avait travaillé avec l’université d’Edimbourg sur la question des interventions contemporaines au sein de sites labellisés « patrimoine mondial ». D’où l’idée de fonder un réseau d’écoles, en partenariat avec les institutions, les associations, etc.

Cette matinée a été suivie d’une visite dans la vignoble de Saint-Emilion dont la mise en oeuvre a été confiée au Barde par Serge Briffaud. La visite a été commentée par Serge Briffaud, historien du paysage et enseignant chercheur à l’Ensap de Bordeaux, membre du laboratoire Passages UMR 5319 CNRS mais également partagée avec Catherine Arteau. L’Office de Tourisme du Grand-Saint-Émilionnais a répondu présent et délégué l’une de ses guides sur la visite de la Cité médiévale. L’équipe de l’Office de Tourisme a suivi en 2017 une formation « Barde » au patrimoine mondial.

Catherine Arteau a représenté l’ABFPM pour cette journée notamment sur la question du montage et de l’organisation du réseau SAWH (mode de fonctionnement, rencontres, conseil scientifique, statut, etc…). Extrait du message qu’elle a délivré lors du dîner organisé à Haut-Sarpe :

…  « I just want to say a few words about the Network SAWH creation (Schools of Architecture / World Heritage). The Association of the French properties of World Heritage was invited to speak in the morning session  » Setting up the network ». The representative of our association Chloe Campo asked me to stand in for but, we thought it better to speak to you this evening and not this morning about it. I was asked as member of this Association to confirm its interest for the network and the actions it can provide in valuation and broadcasting :

– First point, to provoke exchanges and sharing of knowledge and experiences with the network on a national and international level ;
– Second point, to provoke propositions and reflexion in highlighting the animation and the managing of the World Heritage by the French actors ;
– To spread the word of the network to the public et tourist operators.
– And finally, to say that the Association is able to ensure teaching of the World Heritage for the network… ».