Innovation

Application mobile « Le Barde in situ ! »

Une expérimentation menée « sur site ». La zone couverte est celle de la double combe installée sur les communes de Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Laurent-des-Combes et Saint-Hippolyte.

Il s’agit d’un parcours intuitif pour vivre et faire vivre notre patrimoine mondial.
Il passe par une approche non éducative, non dirigée et l’idée de parcourir au gré de son plaisir une partie de la juridiction emblématique de cette inscription.
Ce plaisir peut être renforcé par la possibilité de saisir au passage des moments curieux proposés sur son smartphone (témoignage, dessins, documents anciens, commentaires, …) autant de clins d’œil pour mieux encore vivre ce moment. Plus d’informations ici.

Formation (4ème trimestre 2017)

Intégrer le patrimoine mondial dans sa stratégie marketing (Brand Culture)

Le_Lab_innovation_formation

Objectifs généraux

Un module de formation est en cours d’élaboration sur le thème : Comment développer le potentiel culturel de la marque « Saint-Émilion ».

L’histoire : Aux commandes, le vigneron : il est le personnage principal de l’histoire de la Juridiction de Saint-Émilion. Héritier en ligne directe de ses valeurs, celles qui caractérisent l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) autant que celles qui légitiment la reconnaissance de l’UNESCO. Il hérite aussi de la gloire ou de la célébrité du vignoble. Comment va-t-il gérer cet héritage. Comment le raccorder aux grandes questions du temps (sociales, environnementales, globalisées) ? Comment le vigneron est-il partie prenante dans la pérennisation du vignoble ? Quelle est sa relation à la transmission ? Au cœur des réponses à donner à toutes ces questions commence l’histoire originale du territoire, celle que raconte le vignoble, celle que raconte le vin que produit notre vigneron !!

Le_Lab_brand_culture

Pourquoi ?

La Brand culture une porte ouverte pour la singularisation du produit face à la mondialisation. La marque « Saint-Émilion » est le produit d’une aventure humaine. Comment intégrer cette dimension sensible ? Comment établir une relation privilégiée avec le consommateur ? Comment cette démarche trouve-t-elle  une ressource cohérente dans le contenu de l’inscription au patrimoine mondial ? Comment cette rencontre permet une stratégie de contenus de marque unique ? Comment la mettre en œuvre ?

Pour qui ?

Les directeurs de domaine viticoles (directeurs généraux, directeurs de marketing) ou de tout autre entreprises liées à la marque Saint-Émilion.

Comment ?

« Le petit déjeuner » (2h): format destiné à présenter la formation.

« La formation » (21 h) 

Le_Lab_formation

  • Durée : 2 journées + 1 (à la carte pour le synopsis du Storytelling)
  • Contenus :
    • État de lieux (tour de table du groupe sur sa relation professionnelle au patrimoine mondial).
    • Approche des fondamentaux de l’inscription sur la base d’exemples pris sur les terrains d’action des participants + Benchmark sur des territoires inscrits, en France, en Europe, dans le monde.
    • Pourquoi la Brand culture rejoint l’inscription ? Parce qu’elle est un « paysage évolutif vivant ». « C’est la façon qu’a la marque de s’inscrire comme agent culturel dans une interaction à double sens : elle puise dans son environnement culturel au sens large (historique, géographique, artistique, sociologique) les fondements d’une identité à la fois cohérente et en perpétuelle adaptation ; par ses innovations, elle produit elle-même des effets culturels, fait évoluer les modes de vie, crée les tendances de demain » (définition de QUALIQUANTI, creative intelligence).
    • Décryptage de pratiques dans et hors des secteurs des participants :
      • 2 marques exemplaires de la démarche à lier
  • Application : un Storytelling qui intègre le patrimoine mondial. Quelle histoire raconter sur mon terrain professionnel ? Quel(s) personnage(s) dans ce schéma narratif ? Quelles pistes pour enrichir ma stratégie actuelle ? Comment la médiatiser ?
  • Synthèse personnalisée remise aux participants.
  • Le « + » : Une formation pratique qui s’appuie sur la réalité du (ou des) territoire(s) concernés et de ses représentants: adaptation des apports théoriques aux problématiques exprimées par le groupe, prise en compte des questions des participants sur le terrain.

 

 Le_Lab_sur_mesure« Le sur-mesure » (durée et tarifs à étudier au cas par cas) : ouvert à l’équipe d’un domaine spécifique.

Par qui ?

Les formateurs du Barde + experts associés du réseau Barde (Brand Culture). Tous professionnels confirmés.

Combien ?

  • Individuel : 350 Euros Net de charges
  • Groupe (10 à 12) : 2.500 Euros Net de charges
  • Possibilité de partenariat et/ou mécénat en faveur de l’association Le Barde du Label

Évaluation de la gestion patrimoine mondial

2013-2016

La question de l’évaluation a été un objet de travail constant dans la période d’expérimentation du Barde.

Membre de la Société Française d’Évaluation au sein du groupe « Utilité Sociale » et du LEUS (Laboratoire Évaluatif de l’Utilité Sociale), Catherine Arteau, la présidente du Barde a dans cet esprit organisé sur ce thème une journée du LEUS sur le site de la Juridiction de Saint-Émilion.

Le point de départ : un travail sur les valeurs de la juridiction
Le_Lab_Valeurs

Présentation de la problématique : Télécharger le PPT SFE BDL St-Emilion (transmis en PDF)

Le point de vue d’un membre participant présent : Télécharger le PPT 

 

L’objectif 2017-2019 : inciter le territoire à aller vers une évaluation de la gestion du patrimoine mondial.

 

Joindre la SFE – Aller plus loin sur l’Utilité Sociale.