Qui sommes-nous ?

Catherine ARTEAU, historienne de l’art (CV) et Christian GRÉBAUT, ingénieur arrivent à Saint-Émilion en 2013. Ils sont habitués à côtoyer les territoires UNESCO sur différents continents et s’étonnent que l’inscription au patrimoine mondial de la Juridiction ait aussi peu d’écho auprès des habitants. Ils décident alors de s’emparer du sujet.

L’association du Barde du Label est créée pour mettre en œuvre une expérimentation sur ce thème. Le défi à relever sera : « Le patrimoine mondial est une chance, tous ensemble nous en apporterons la preuve…» !

Ils affichent leur volonté de faire de cette association un territoire d’excellence mis au service de l’intérêt général. Ce sera un véritable espace de liberté et de créativité pour tous ceux qui voudront bien relever le défi. Cette liberté va de pair avec un financement privé, du mécénat de compétences et la solidarité de partenaires de première heure.

L’expérimentation va durer 3 ans (2013 -2016). Aujourd’hui, elle a produit ses effets : un Heritage Camp réussi, un livre édité, un webdocumentaire partagé, etc.. Une dynamique est lancée. Elle contribue à la relecture de la gestion du patrimoine mondial sur la Juridiction de Saint-Émilion.

Le Barde s’est enrichi d’un comité scientifique et technique pluridisciplinaire. Tous ces métiers se rencontrent pour le meilleur : viticulteur, chef de culture, maître de chai, paysagiste, écologue, juriste, professeur des écoles, élu, ingénieur, rédacteur, vidéaste, etc.